comment économiser l'eau à l'écurie
Tout pour le Cavalier

Économiser l’Eau aux Écuries : 5 Astuces pour Diminuer sa Consommation.

Le manque d’eau est de plus en plus criant chaque année en été.

En plus des pénuries, il y a des restrictions liées à la sécheresse….ce qui n’est pas très pratique quand on a des chevaux.

Je vous donne ici des astuces pour économiser de l’eau…ou mieux l’utiliser sans la gâcher.

Car l’eau est une des dépenses et consommations les plus importantes dans une écurie. Alors autant être attentif à ce point.

Alors si on ne peut évidemment pas restreindre le cheval dans son hydratation, on peut agir sur tous les autres postes.

Voici 5 astuces pour récupérer, économiser et éviter le gâchis d’eau. Prêt ? C’est par là :

1.Récupérer l’eau partout

cuve récupération d'eau sur toiture

En allant aider aux écuries cet après-midi, j’ai été choquée de voir l’anarchie dans la conso de flotte. Entre les douches de 15 minutes sur un sol bétonné, les robinets qui gouttent, les enfants qui s’arrosent (c’est rigolo mais pas hyper écolo), les abreuvoirs renversés….ce sont des centaines de litres bousillés pour rien. Pourtant, notre département est en restriction “alerte renforcée”.

Il est grand temps d’être plus raisonnable et raisonné !

Récupérer l’eau, c’est la première chose à faire quand on pense aux économies.

L’astuce la plus connue est évidemment d’installer des cuves de récupération d’eau sous les gouttières des toitures. On estime qu’une toiture de 500m2 peut fournir environ 50m3 d’eau récupérée dans une région où il pleut régulièrement au printemps.

Il existe différentes tailles de cuves qui vont de 100 litres à 3000 litres.

Une eau non potable, mais très utile pour le nettoyage, l’arrosage des sols, la chasse d’eau… Et surtout une eau totalement gratuite !

Et comme il n’y a pas de petites économies, n’oubliez pas de :

  • récupérer l’eau de vaisselle pour nettoyer les mors par exemple
  • mettre un seau sous les robinets de l’écurie (on peut avoir l’équivalent d’1 seau/jour et par robinet)

2. Opter pour un sol hydrofuge

sol de carrière équestre en fibres géotextiles

Les sols de carrière, notamment en sable, sont gourmands en eau. On en utilise une quantité astronomique pour les arroser.

L’arrosage avec l’eau de récupération n’est pas suffisante…à moins d’avoir des systèmes hyper performants et d’habiter dans une région peu sèche.

Par contre, on peut faire de très belles économies en optant pour des sols hydrofuges, c’est-à-dire qu’ils conservent l’humidité.

Il existe des sols mixtes : sable + géotextiles (qui retiennent l’eau), ou des sols 100% géotextiles (qui ne demandent quasi aucun arrosage).

C’est très intéressant pour une utilisation quotidienne, même en club, et dans la plupart des disciplines équestres.

Certaines écuries ne choisissent pas ce type de sol “parce que c’est moche”… drôle d’argument !

3. Limiter les douches

cavalier qui douche son cheval

Bien sûr, on ne peut pas se passer entièrement des douches surtout en été.

Par contre, on peut avoir une utilisation raisonnée et intelligente de l’eau. Voici quelques idées :

  • utiliser l’eau de récupération (toiture ou seau d’eau), ou l’eau d’un puits si elle n’est pas trop froide
  • mettre un minuteur sur le robinet de douche ou un aquamètre
  • mettre un économiseur d’eau (mousseur)
  • “doucher” avec un seau et une éponge au lieu du jet

Petite astuce supplémentaire : ne vous mettez pas sur la dalle bétonnée pour laver votre cheval, mais plutôt sur la terre.

Pourquoi ? Car la terre va absorber l’eau qui lui sera utile, alors que sur la dalle béton, elle tombe directement dans la grille d’évacuation des eaux usées.

4. Optimiser les abreuvoirs

cheval qui boit dans une cuve d'eau

Les abreuvoirs automatiques évitent le gaspillage d’eau puisqu’il délivrent juste la bonne quantité. Mais on ne peut pas en installer partout.

Alors, dans les prés, on met souvent de grand bac d’eau…en plein soleil. Erreur !

Pourquoi ? Car le soleil, en plus de faire tourner l’eau, provoque une évaporation non négligeable.

Pour éviter ça, on peut :

  • mettre l’abreuvoir à l’ombre
  • couvrir l’abreuvoir pour éviter l’évaporation
  • opter pour une petite citerne-abreuvoir (tonne à eau)

5. Installer des toilettes sèches

cabane avec toilettes sèches extérieures

C’est tout bête…mais c’est une belle économie d’eau ! Surtout quand on sait qu’une chasse d’eau c’est environ 12 litres qui partent direct dans les égouts. Alors quand on a des dizaines de cavaliers par jour aux écuries….bonjour la conso !

Les toilettes sèches se démocratisent et sont maintenant très performantes.

Dans un club, c’est peut-être délicat à mettre en place. Mais dans une écurie privée, ou dans la partie “employé” du club c’est tout à fait faisable.

➤ Sensibiliser aux bonnes pratiques

main sur un robinet extérieur pour le fermer et éviter le gâchis d'eau aux écuries

Chacun est responsable et chacun peut agir pour la planète…même aux écuries.

On peut donc tous faire un geste et penser à économiser, recycler, réutiliser l’eau. Car ce n’est pas parce qu’on est sur notre lieu de loisir que ce doit être la fête du gâchis !

Gérant d’écurie, moniteur, parents… la balle est aussi dans votre camps :

  • apprenez les bons gestes à vos cavaliers (petits & grands)
  • sensibilisez-les au respect de l’écologie
  • installez des équipements faciles d’utilisation et peu gourmands en eau
  • investissez pour mieux économiser ensuite

À vous de jouer !

Ces astuces pour économiser l’eau dans le milieu du cheval vous on plu ? Partagez-les avec vos amis cavaliers. N’hésitez pas à partager les vôtres sur nos réseaux sociaux ou sous cet article.

Commentaires

  • Angelique

    Bonjour. Perso je prend un seau et je mouille monsieur cheval avec une serviette éponge. Avec mon seau il est mouillé de partout et il dégouline. Je n’ai alors utilisé que 20 litres.

  • Anna

    Bonjour,
    Très bonne démarche 👌merci
    Je n’ai que des ânes et ils ne sont que très rarement douchés (ou pour des soins spécifiques tels maladie de peau à traiter…) car leur origine de pays arides les porte à préfèrer les bains de cendres poussières , il adorent 💚
    Je rajouterai à vos conseils de
    🔸Sauf impératif de soins, privilégier les produits ecocerts afin que l’eau rendue à la nature soit la moins toxique possible
    🔸Privilégier un lagunage par les plantes pour les eaux usées ; en sensibilisant les cavaliers et proprio à utiliser le moins de produits chimiques possible (les plantes peuvent gérer ponctuellement mais c’est par respect de la microbiologie qui s’y installe)
    🔸🔸🔸J’ai une installation Aquatiris à mon domicile (alternative fosse septique) mais ils doivent avoir des solutions centres équestres

    • dianeb

      Merci Anna pour ton commentaire et tes propositions ! Bravo à toi pour ces bons gestes.
      Tu as raison pour le n°1, c’est tellement évident pour moi que je ne l’ai pas indiqué 😉

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.