astuces contre canicule cheval
Tout pour le Cavalier

Canicule : 18 Astuces Malines Pour Protéger Son Cheval de la Chaleur.

C’est le retour des grosses chaleurs et des périodes de canicule.

Mais quelles températures peut supporter mon cheval ? Et surtout, comment le rafraîchir ?

Je vous montre ici mes astuces toutes simples pour aider vos chevaux à survivre aux fortes températures cet été.

Un peu de bon sens, un aménagement malin et beaucoup d’adaptation vont vous permettre de passer une été serein. Vous verrez, c’est tout simple.

Prêt à découvrir comment aider votre cheval survivre à la canicule ? C’est par ici :

POUR LE CHEVAL

chevaux au pré en été

1. Vérifiez les points d’eau

Ça peut paraître évident, mais il n’est jamais inutile de rappeler les bonnes pratiques.

Un coup d’oeil régulier aux abreuvoirs, plusieurs fois dans la journée est un minimum. Notamment si les abreuvoirs ne sont pas automatiques. L’eau s’évapore plus vite quand il fait chaud.

Les chevaux boivent beaucoup naturellement, mais encore plus en période de fortes chaleurs (jusqu’à 80 litres/jour). Il est donc important qu’ils puissent se désaltérer quand bon leur semble. Alors re-remplissez les abreuvoirs d’eau régulièrement.

Évitez l’eau trop froide.

Votre cheval ne boit pas assez ? Mettez une pierre à sel à dispo, il sera alors plus tenté de boire. Vous pouvez aussi mettre quelques gouttes de vinaigre de cidre dans un seau d’eau. Le goût peut l’inciter à boire davantage.

2. Nettoyez les abreuvoirs

Quoi de plus répugnant que de boire dans un abreuvoir sale ?

Certains animaux peuvent refuser de s’abreuver si l’eau est sale ou croupie (et on les comprend !).

Il est donc conseillé de nettoyer régulièrement les bacs d’eau de vos chevaux. Ne serait-ce que pour éviter l’apparition des algues qui font tourner l’eau. Ou pour enlever toutes les bestioles mortes, les feuilles et les saletés déposées en surface.

Je vous ai déjà partagé mon astuce naturelle pour assainir les abreuvoirs, mais la voici à nouveau ici.

3. Protégez du soleil direct

En cas de forte chaleur, il est important que le cheval puisse se mettre à l’ombre.

Prévoyez donc un parc avec des arbres ou au minimum un abri.

Dans votre rotation de pâtures, faites en sorte de conserver l’accès aux parcelles ombragées pour les mois les plus chauds.

Selon la région où vous habitez, préservez les parcs en altitude (donc plus frais) pour ces périodes. Les parcs à proximité d’un point d’eau, d’une forêt ou d’une zone naturelle plus tempérée seront à privilégier.

Bref, un peu de bon sens dans la gestion des pâtures est indispensable.

4. Évitez les coups de soleil

Les chevaux peuvent prendre des coups de soleil : oui, oui ! Surtout ceux qui ont une peau claire.

Pour pallier les coups de soleil, plusieurs solutions existent :

5. Éloignez les insectes

cheval avec un masque anti mouche

Parmi les fléaux de l’été, le podium est clairement occupé par les insectes parasites.

Mouches, taons, moustiques, tiques, mouches plates, acariens, aoutâts… et j’en passe.

Pour les éloigner, il y a a plusieurs astuces naturelles selon le type d’insecte. On vous a fait une liste ici

On ne peut que vous recommander d’éviter les mélanges DIY avec des huiles essentielles. Pourquoi ? Car en plus d’être difficiles à doser, elles peuvent être photosensibilisantes en plein soleil.

Bien sûr, on peut aussi utiliser un masque anti-mouche ou des couvertures répulsives.

Si vous optez pour des sprays répulsifs, choisissez des produits respectueux des animaux et de l’environnement.

6. Adaptez les horaires de travail

promenade à cheval coucher de soleil

En période de fortes chaleurs, il sera nécessaire d’adapter les horaires de travail du cheval et ses activités.

Changez votre routine et travaillez vos chevaux aux heures fraîches (matin ou soirée). Vous ferez le reste des activités des écuries après.

Adaptez évidemment les exercices. Une bonne idée est d’aller travailler dans la forêt ou dans l’eau pour profiter de la fraîcheur. Et puis, on peut aussi ne pas monter du tout pendant la canicule.

Il en va de même pour les voyages en camion. Adaptez les horaires de voyage si vous devez absolument transporter votre cheval.

Pour ma part, je n’ai aucune honte à ne pas sortir en concours si les températures sont trop hautes !

7. Adaptez les heures de sortie

Dans l’écurie où se trouve mon cheval, les heures de sortie sont inversées en période de fortes températures.

Les chevaux sortent de 19h à 9h du matin au pré, puis, au plus fort de la chaleur ils rentrent en stabu.

C’est une bonne manière d’éviter le désagrément des insectes, du soleil et de la canicule.

8. Guettez le coup de chaleur / la déshydratation

Une trop forte activité en période de canicule peut entraîner une coup de chaleur. Et on sait tous à quel point il peut être dangereux pour le cheval.

Mais comment le reconnaître pour agir rapidement ?

  • augmentation de la température corporelle au-delà de 39°
  • transpiration anormale
  • respiration rapide voire haletante, rythme cardiaque accéléré
  • muqueuses sèches pouvant se colorer en rouge
  • apathie, air hagard
  • signe de colique

POUR L’ÉCURIE

cheval alezan dans une écurie blanche

9. Isolez le bâtiment

Selon la conception du bâtiment, il se peut qu’il soit mal (ou peu) isolé. Surtout s’il est ancien.

C’est peut-être le moment de prévoir des travaux d’isolation.

Le top ? C’est que ce sera coup double pour l’été comme pour l’hiver.

On pense souvent à l’isolation contre le froid, mais on oublie qu’elle est aussi efficace pour protéger du chaud.

Là encore, choisissez des matériaux naturels et qui gardent la bonne température.

10. Aérez ou ventilez

Pour les chevaux qui resteraient au box en journée, pensez à aérez correctement les lieux.

Un petit courant d’air est important en pleine journée, mais surtout une aération globale dans la nuit pendant que l’air est frais.

Sachez que l’on peut disposer des ventilateurs dans l’allée de l’écurie (attention à ne pas brasser de la poussière).

Vous n’avez pas d’électricité ? Pourquoi ne pas penser au ventilateur solaire ? Avec son panneau à mettre à la lumière, il y aura du vent toute la journée sans rien consommer !

ventilateur solaire écurie
ventilateur solaire

11. Douchez si nécessaire

cheval sous la douche en été

La douche est LE point qui fait débat. Certains la sur-préconisent, d’autres l’évitent.

Personnellement, je pense que ça dépend surtout de chaque cheval. Mon Alezan Géant ne supporte pas la douche en pleine chaleur car il devient un véritable aimant à bestioles. Alors que l’autre pourrait passer sa vie sous la douche.

Une fois de plus, le bon sens prime ! Faites un test et tirez-en les conséquences nécessaires.

Attention à ne pas gâcher l’eau inutilement : je vous conseille de lire nos astuces à ce sujet ici.

On ne douche pas à tort et à travers sans une bonne raison. La douche au seau sur une zone perméable est une excellente solution.

Et surtout : ne douchez pas à l’eau gelée !

12. Nettoyez le matériel pour enlever la transpiration

Après une séance où le cheval a beaucoup transpiré, il est indispensable de bien nettoyer le matériel.

Pourquoi ?

Car la transpiration mêlée aux poils forment une couche non hygiénique et malodorante sur les tapis, guêtres ou sangle. En plus, cette couche est acide et abîme les différents matérieaux.

Cerise sur le gâteau : elle durcit et rend le matériel inconfortable voire blessant.

Vous trouverez nos bonnes astuces DIY pour nettoyer votre matériel naturellement ici.

AU PRÉ

chevaux au pré soleil et ombre

13. Choisissez les prés ombragés

On l’a dit, la bonne gestion des pâtures est importante.

Il est judicieux de conserver les parcelles très ombragées pour les périodes chaudes. La rotation devra donc être programmée.

Évidemment, la présence d’un point d’eau naturel est un vrai bonus ! Les chevaux peuvent s’y abreuver et s’y rouler quand bon leur semble.

Si le terrain vous appartient, pourquoi ne pas faire creuser un mini étang sur une source afin qu’il se remplisse tout seul ?

14. Donnez eau et nourriture à volonté

Dans ces conditions climatiques, il est important que vos chevaux puissent boire et manger à volonté.

On pourra donc mettre plusieurs abreuvoirs à dispo surtout si les chevaux sont nombreux dans le pré. N’oublions pas que les rapports hiérarchiques entre eux peuvent écarter un individu du point d’eau principal.

De l’eau tempérée est préférable à de l’eau trop froide.

On ne lésine pas sur la qualité de l’alimentation : par ces fortes chaleurs, les cheveux doivent rester en bon état et avoir un apport calorique suffisant.

15. Couvrez les chevaux sensibles aux insectes

couverture anti-insectes et anti-UV pou le cheval

Pour les équidés sensibles aux insectes ou à la dermite estivale, n’hésitez pas à investir dans les couvertures d’été spécialisées.

Elles permettent de protéger chevaux et poneys des attaques des insectes.

Certaines sont aussi anti-UV…un coup double intéressant !

16. Éliminez l’eau stagnante

L’eau stagnante et croupissante attire les moustiques qui s’y reproduisent…et qui attaquent ensuite cheval et cavalier.

Je vous conseille donc d’éviter les marres d’eau stagnante (s’il en reste) afin de limiter le problème des moustiques.

POUR LE CAVALIER

17. Adaptez votre tenue

tee-shirt technique cavalier anti-UV

Afin de ne pas souffrir de la chaleur quand vous montez ou travaillez aux écuries, adaptez votre tenue d’équitation.

Les bottes peuvent être remplacées par des mini-chaps qui s’enlèvent facilement.

Utilisez des matières techniques légères, amples et qui sèchent vite. Il existe une belle collection de tee-shirt dans ces matières à prix raisonnable.

Certaines marques ont mis au point des matières qui réfléchissent les rayons du soleil et renvoient à la peau une sensation de fraîcheur. Chez Columbia, par exemple, choisissez les “Sun deflector“. Alors, oui, c’est un budget…mais vous ne serez pas déçu de l’investissement.

Pour le pantalon, choisissez une couleur claire et une matière respirante.

N’oubliez pas une casquette ou un chapeau et des lunettes de soleil.

18. Hydratez-vous

Dernier conseil, mais non des moindres…l’hydratation du cavalier.

Comme votre cheval, vous devez rester bien hydraté. Pour cela, buvez régulièrement : eau, eau aromatisée, thé ou tisane frais… On évitera les boissons sucrées et/ou alcoolisées. La menthe ou le citron peuvent donner une sensation de fraîcheur.

N’attendez pas d’avoir soif pour boire, mais prenez régulièrement un peu d’eau. Gardez une gourde à portée de main et une au frais pour vous désaltérer.

À vous de jouer !

Et voilà ! Vous savez maintenant comment survivre aux fortes chaleurs avec votre cheval !

Vous avez aimé ces astuces ? Partagez-les avec vos amis cavaliers !

À lire en complément

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.