cheval bai dans l'eau
Tout pour le Cavalier

Jeune Cheval : 10 Astuces pour le (re)Mettre au travail.

Mon cheval vient de passer 4 mois au pré à profiter de la vie.

Pour tout vous dire, il a 4 ans et a commencé une saison en cycle classique. Mais très vite, il nous a fait comprendre que le rythme imposé, c’était trop pour lui. On ajoute à ça, une grosse poussée de croissance qui l’a fatigué.

Alors la décision a été très vite prise : on lui fout la paix au pré. Et surtout, on évite de le dégouter.

Il est donc parti “en vacances” au début de l’été.

Mais maintenant qu’il a fait le vide dans sa tête…j’ai presque envie de dire qu’il a retrouvé le sourire… j’ai eu envie de reprendre tout doucement le “travail”. En douceur, et surtout avec une notion de jeu et de plaisir.

Je vous livre ici les petites astuces que j’ai mises en place pour remettre mon poulain au travail après une longue période de pause.

Suivez-nous, c’est par ici :

La belle vie au pré

Lorsque la décision des vacances au pré a été prise pour le Coyote(c’est son surnom), son cavalier et moi avons choisi un herbage de manière stratégique. La région dans laquelle nous vivons s’y prête : nous avons opté pour un alpage de moyenne montagne. L’objectif était triple : profiter d’une herbe de qualité, de la fraîcheur en été et surtout d’un terrain très varié permettant de conserver une certaine musculature.

40 minutes de camion plus tard, voici notre Coyote dans des hectares d’herbes hautes et grasses avec des copains de son âge et un petit ruisseau pour se baigner. Le club Med !

L’idée est de le laisser aussi longtemps que la météo le permettra pour reprendre petit à petit le travail monté cet hiver et quelques compétitions au printemps prochain. Pas d’enjeu, pas de stress.

chevaux au pré - alpage

SANS MONTER

1 Rappeler quelques règles

Après une si longue période d’arrêt, (on lui a laissé 2 mois de paix absolue), il y a eu une petite tendance à redevenir un jeune étalon sauvage. Un rappel des choses simples s’est avéré utile.

Une première activité, qui ne prend que quelques minutes, est la reprise de la manipulation : on prend les pieds, on tripote partout, etc.

Rapidement, j’ai remis un licol et repris quelques minutes de marche en main avec un objectif : ne plus me shooter dans les pieds et marcher à sa place.

Règle d’or : un travail de quelques minutes, puis on récompense et on retourne brouter avec les copains. Le jeune cheval ne doit pas assimiler votre venue avec un truc rébarbatif et contraignant.

2. Travailler à pied

Le travail à pied, la base me direz-vous !

Hé oui ! Et puis, on peut en faire des choses à pied. Par exemple :

  • Désensibilisation;
  • 8 de chiffre en main pour travailler la souplesse et l’incurvation;
  • Déplacer les hanches ou les épaules…

Des exercices, il y en a légion. À vous de les adapter en fonction de vos objectifs.

Ce travail peut se réaliser en liberté totale, en licol, en longe ou aux longues rênes.

3. Remuscler

Pour cette partie, j’ai aussi travaillé en main.

Pour rappel, le cheval est dans un pâturage avec de grandes variétés de terrain et avec plusieurs petites collines. Ainsi, en se déplaçant chaque jour, il monte et descend et garde ainsi une certaine musculature.

Je dois avouer qu’il est resté très tonique, notamment grâce à la configuration de l’alpage et aux jeux avec ses copains.

Pour autant, il y a d’autres possibilités pour remuscler doucement un cheval qui a été arrêté. Et tout ça, sens être en selle :

  • Nous sommes allés marcher dans l’eau chaque jour. Au départ quelques minutes, puis ensuite un bon moment. Pour lui, c’est un plaisir car il adore l’eau et ne voit pas ça comme une contrainte ou un travail. L’eau est excellente, tout d’abord pour la circulation, mais aussi pour muscler sans heurts.
  • Autre exercice qui nous a été proposé : faire quelques cercles en montée et en descente.

Là encore, les idées d’exercices sont multiples. N’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires !

cheval bai qui marche dans l'eau

4. Retrouver le souffle et le cardio

Comme tout bon athlète, le cheval doit avoir un souffle et un cardio au top. Au pré, il se met en fonctionnement minimal, ce qui est normal.

Mais avant de reprendre un travail plus actif, il faut réactiver ces deux notions. Pensez à vous et à vos performances physiques après les 2 mois de confinement…ça a parfois été dur de s’y remettre, non ? Le coeur est un muscle qui se travaille et ça s’entretient !

Pour le souffle et le cardio, j’ai travaillé en fractionné et toujours grâce à la nature qui nous entoure.

En partant à la rivière pour se baigner et se muscler, on en profite pour trotter un peu, notamment à la remontée. D’abord quelques mètres, puis on marche un moment, et on trotte à nouveau. Faites cela de manière fractionnée et allongeant les périodes d’effort petit à petit.

5. Assouplir

Je dois avouer que mon poulain n’a pas perdu de sa souplesse après cette longue période de pré.

D’autant que j’ai continué à le “plier” grâce à des jeux avec des friandises. Toujours des étirements légers et amples.

Lors de notre travail sur le cercle (point 3), j’en ai profité pour le faire élargir et resserrer le cercle. Et même faire quelque pas d’épaule en dedans.

Bien sûr, quelques minutes en longe “classique” permettent de travailler la souplesse et l’étirement des muscles. Longe en licol sans enrênements évidemment. Transition, changement de main…. variez les plaisirs au pas, et un peu au trot quand il est prêt.

SOUS LA SELLE

6. Se remettre en selle

Voilà le moment de se remettre en selle. Évidemment on prend son temps et on ne lui saute pas sur le dos de but en blanc !

On peut remettre la selle et continuer le travail à pied quelques jours, par exemple. Ou ne monter que 5 minutes, puis enlever la selle et partir marcher à la rivière. Comme toujours ici, la mission est de prendre le temps et de ne pas dégouter. Ça prendra 1 semaine de plus…la belle affaire !

Ce peut-être l’occasion, aussi, de retravailler le montoir en douceur.

7. Décontracter

Les premiers jours, votre cheval ne sera probablement pas aussi agréable que la dernière fois que vous l’aurez monté : raideur, tension… Je vous rassure, vous serez pareil. Et raide sur raide, le combo n’est pas idéal.

Alors avant de monter, pensez vous aussi à vous échauffer et faire des exercices pour entretenir votre souplesse. On vous en propose d’ailleurs dans cet article : Yoga pour le Cavalier : 5 Exercices pour Améliorer sa Position à Cheval !

Pour le cheval, on privilégie la décontraction et le travail au pas car pour l’instant on est vraiment sur une remise en route. Pas actif et qui engage, sans tension. Puis, une serpentine avec deux boucles trèèèèèès larges. On pourra aussi faire “déraper” les hanches tranquillement pour l’engagement du postérieur, allonger l’encolure, faire des variations dans l’allure, quelques transitions.

Encore une fois, quelques minutes de choses simples mais bien exécutées, et la séance prend fin.

Vous en voulez plus ? Je vous conseille ces exercices et explications dans cet ebook très accessible et efficace.

8. Avoir des objectifs simples

jeune cheval bai à l'obstacle

On ne le dira jamais assez, mieux vaut faire petit et bien, que beaucoup mais n’importe comment. Même si vous avez de grandes ambitions pour vote cheval.

Il est important de prévoir une progression avec des objectifs simples. N’hésitez pas à les répéter et à revenir dessus régulièrement.

De courtes sessions de travail, des activités non contraignantes…tout en restant à l’écoute du cheval. Certains jours, il sera plus disposé que d’autres à bosser. Ce n’est pas grave, on fera mieux demain !

Vous voulez mon avis ? Je préfère me contenter de peu lors de la remise au travail. Aller trop vite, c’est risquer les blessures, la tension et le braquage.

9. Prendre du bon temps pour ne pas blaser

Varier les exercices et la façon de travailler sont une des clés de la remise en route. L’important est de na pas blaser le cheval (ni le cavalier).

On pourra repartir en balade et en profiter pour faire quelques exercices dehors. Tous les exercices faits à pied, peuvent se retranscrire en selle : cercles en montée/descente, fractionné…etc

Le moral est essentiel !

10. Réintégrer le travail spécifique

Selon la discipline du cheval, on pourra réintégrer le travail spécifique petit à petit. C’est-à-dire quelques barres si vous vous destinez à l’obstacle, ou des figures de dressage…

Toujours par petites doses et de façon agréable et ludique.

Pour m’aider à bien concevoir la progression, j’ai choisi de demander conseil à Simon de Terre de Sport Équestre. Son ebook “Remettre en route son Cheval” est une aide précieuse et l’investissement est carrément raisonnable (7€). Cliquez sur l’image pour découvrir son contenu :

À vous de jouer !

Vous avez aimé ces astuces ? N’hésitez pas à à les partager à vos amis cavaliers ou sur les réseaux sociaux.

One Comment

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *